Ituri : La MONUSCO appelle les Ituriens à se détacher du cordon de violences pour une nouvelle dynamique

Ituri : La MONUSCO appelle les Ituriens à se détacher du cordon de violences pour une nouvelle dynamique

La Mission des Nations-Unies pour le Maintien de la Paix en RDC MONUSCO a organisé une session interactive entre les contingents et les journalistes au Camp Ndoromo.

Il était question pour ces contingents ( Bangladesh et Népalais) de discuter avec les journalistes sur les activités que mènent ces forces sur le terrain pour la protection des populations civiles dans plusieurs localités de l’Ituri.

Occasion pour le chef du Bureau de la MONUSCO en Ituri de lancer un appel aux filles et fils de l’Ituri pour un changement de mentalité, vecteur de la reconstruction de la province et de son développement.

« La situation sécuritaire n’a pas amélioré l’Ituri après 10 ans que j’ai passés ici pour la dernière fois, et c’est pour cela que je demande aux Ituriens de changer un peu le dynamisme, la violence c’est quelque de mauvais. Pourquoi tuer jusqu’à une femme enceinte et enlever son bébé du ventre? C’est une chose à bannir. On doit s’asseoir et chercher le moyen d’en finir avec les violences » a martelé Josiah Obat, le chef de bureau MONUSCO-Ituri à gouverne.info.

Le mandat de la MONUSCO, les défis à relever en Ituri figuraient également dans ces échanges entre la MONSUCO et les chevaliers de la plume de l’Ituri. Très critiquée pour ses actions sur le terrain, la MONUSCO veut à travers de telles activités, expliquer à la population sa vraie mission en RDC.

Jean-LO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =


Share via
Copy link
Powered by Social Snap