RDC : Un dysfonctionnement ou une arnaque à la compagnie de téléphonie mobile Airtel?

RDC : Un dysfonctionnement ou une arnaque à la compagnie de téléphonie mobile Airtel?

Perdus entre vol et escroquerie, les abonnés congolais de la société Indienne de télécommunication Airtel, s’indignent de « multiples actes d’escroqueries perpétrés par cette société via ses différents services offerts ».

Si hier le prélèvement indirect et sans consentement de la taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM) énervait, aujourd’hui la goutte d’eau qui fait déborder le vase est celle que Airtel-money impose indirectement aux abonnés désireux d’effectuer un achat des forfaits internet via leur propre compte. Pour un payement de 175 Mégabytes à 1220 FC (6.1$ américains) par exemple, cette boîte de Airtel impose et donne directement en retour 35 Gigabytes pour une valeur plus chère que celle du commandeur, 61200 FC (30.5$ américains), acte qui frustre et énerve les abonnés Airtel.

Ce vendredi 15 octobre à Lubumbashi, plusieurs clients ont envahi les installations de l’une des directions succursales de Airtel pour réclamer et exiger le remboursement, chose « reconnue et attestée par les agents trouvés sur place ». Selon un client rencontré par nos rédacteurs sur place, « ces agents de Airtel reconnaissent le forfait, et disent rembourser que si les gigas sont encore intacts, pas même un méga pris ». À la question de savoir si c’est probable de soutirer le montant des mégas consommés et rembourser le reste, un travailleur insiste sur « l’impossibilité du fait », chose qui n’a pas arrangé les clients car l’erreur étant de la société.

#Gédéon Mbikayi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 15 =


Share via
Copy link
Powered by Social Snap