Foot-RDC : Le manque à gagner du huis clos en Linafoot D1

Foot-RDC : Le manque à gagner du huis clos en Linafoot D1

02 novembre 2020, cela fait pratiquement un mois que le coup d’envoi de la 26è édition de la Ligue Nationale de Football, première division a été donné République Démocratique du Congo.

Les 42 matchs disputés dans un mois jusqu’à la 5ème journée se sont joués dans des stades sans Public. La consigne d’ordre sanitaire semble être une pilule difficile à avaler, c’est le cas illustratif d’un match de football à huis Clos dans un choc TP Mazembe contre Vclub, DCMP face à Renaissance, Lupopo contre Mazembe, un veritable crève-cœur pour les joueurs et les clubs.

L’absence du public désormais indiquée comme mesure barrière en raison de l’épidémie de Coronavirus, constitue sans contredit un manque à gagner pour les responsables des clubs et les organisateurs du championnat.

Les rencontres sans public entraînent des préjudices financiers, pas seulement sportifs, professionnels, mais aussi ne donnent pas des garanties sûres à tous les employés des clubs.

Pour les rencontres disputées dans les stades remplis, avec une moyenne d’environ 3 milles franc congolais à raison d’un supporter, la Linafoot va perdre environ quatre milliards septante sept millions de francs congolais à la fin du championnat sur 240 matchs à disputer. Par confrontation, les gestionnaires des arènes manquent environ 16 millions 987 mille cinq cents francs congolais. Pour un mois, sur 42 matchs joués, la Linafoot a perdu 713 millions 475 milles francs congolais.

Jean-Robert Djema

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =


Share via
Copy link
Powered by Social Snap