RDC : “Vous êtes mes frères, mes frères de sang”; Félix Tshisekedi tribaliste que président ?

RDC : “Vous êtes mes frères, mes frères de sang”; Félix Tshisekedi tribaliste que président ?

Séjournant dans l’espace Kasaï depuis le 24 Décembre dernier, le président Félix Tshisekedi a été accueilli par le peuple Kasaï comme un “prince”, par ceux qu’il a appelés “frères de sang”. Quelques heures seulement après son atterrissage à l’aéroport international de Bipemba à Mbujimayi dans le Kasaï-Oriental, le chef de l’État congolais avait tenu un discours sur la grand-place de la Bonzola, ce, en Tshiluba, l’une des langues nationales de la République Démocratique du Congo, parlée et bien maîtrisée dans cette partie du territoire national.

Dans son allocution, le président Tshisekedi, natif de cet espace, a publiquement déclaré au peuple du Kasaï : « vous êtes mes frères, frères du sang. J’implore votre pardon pour avoir passé 3 ans sans venir vous voir ». Juste après, les réactions se sont faites entendre. D’abord, certains pensent que le président devait rester « national », comme la constitution le prévoit, mais cette manière de faire, démontre qu’il s’est attaché à une seule tribu.

Félix Tshisekedi, tribaliste que politique ? La question était sur toutes les lèvres, et nous avons approché à ce sujet les critiques.

Si pour les premiers cette manière de faire du président Tshisekedi est tribale, pour les deuxièmes, le fait de dire publiquement ses origines, n’est aucunement une « erreur », d’autant plus que nos cartes d’électeurs ou d’identités nous en obligent. Le Tshiluba quant à lui, est une langue reconnue légalement par notre constitution. Pourquoi quand il s’adresse aux Kinois en lingala ça ne cause pas de problème ? Se sont-ils demandés ! De Maréchal Mobutu, en passant par les Kabila, et aussi les politiques de renom, leurs discours dans leurs entités natales, ont toujours été prononcés dans la « langue qui facilite la communication ». L’heure est à la construction du pays, pas aux discours tendancieux et séparatistes ont martelé plusieurs.

#Gédéon Mbikayi

Partager via :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 17 =


Vous aimez nos contenus? Continuez de nous suivre sur :

Merci d'avoir visité Gouverne.info

Envie de réagir ou de suggérer, veuillez nous laisser un message.