RDC : Matata Ponyo renonce à la Jeep palisade « don du gouvernement »

RDC : Matata Ponyo renonce à la Jeep palisade « don du gouvernement »

La générosité du gouvernement congolais envers ses parlementaires n’a décidément pas de limite et cela inquiète plus d’un congolais.

Après que tous les députés ont bénéficié, il y a quelques mois, des jeeps de marque palisade de la part du gouvernement, c’est le tour, cette fois-ci, des honorables sénateurs.

Contacté il y a quelques jours comme tous ses autres collègues pour aller récupérer sa Jeep Hyundai palisade, le sénateur Matata Ponyo a dit non à cette offre et il a tenu à le faire savoir à sa hiérarchie à travers un courrier: « honorable président, j’ai été saisi, comme les autres sénateurs, par vos services pour récupérer un véhicule hyundai palisade à titre de don du gouvernement aux parlementaires. Y faisant suite, je vous informe de ma décision de refuser une telle offre qui symbolise la mauvaise gouvernance dans la gestion des affaires de l’État ».

Le sénateur Matata Ponyo se dit également scandalisé de constater que des jeeps sont offertes aux sénateurs et députés nationaux alors que dans les assemblées provinciales, les députés sont impayés depuis plusieurs mois.

Ancien Premier ministre sous le régime Kabila, Matata Ponyo propose même au gouvernement un meilleur moyen d’utiliser les fonds qui ont été déboursés pour l’achat de ces véhicules: « Pour votre information, au prix du marché réduit à 65 000 USD le véhicule, 609 véhicules coûteraient près de 40 millions de dollars américains. Ces fonds sont en mesure, si ils sont utilisés rationnellement et pour un seul projet, de financer par exemple:

  1. La construction de trois à quatre universités dans les provinces.
  2. La construction de plus de 400 écoles primaires.
  3. La construction de quatre grands hôpitaux régionaux.
  4. L’acquisition de deux avions Airbus 310 de moins de 10 ans.
  5. L’acquisition de quatre cents grands bus transco pour le transport en commun ».

La question que l’opinion se pose à ce jour est celle de savoir si ces véhicules sont réellement un don du gouvernement ou si c’est encore une forme de corruption maquillée, surtout quand on tient compte du fait que plusieurs problèmes pourraient être résolus grâce à cet argent.

#Jedida Mbal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 14 =


Share via
Copy link
Powered by Social Snap