RDC-Kenya: L’heure est au réchauffement des relations

RDC-Kenya: L’heure est au réchauffement des relations

Le tête-à-tête entre le Président congolais Félix Tshisekedi et son homologue Kenyan Uhuru Kenyatta marque un cap inédit dans le rapprochement de ces deux pays frères.


Lors des échanges, le mercredi 21 avril à Kinshasa, les deux Chefs d’État ont réaffirmé leur engagement sans faille à approfondir les relations fraternelles de longue date qui existent entre la RDC et le Kenya. Ils ont noté avec une profonde satisfaction que les relations bilatérales qui unissent la RDC et le Kenya sont ancrées dans des relations interpersonnelles de longue date, un riche patrimoine partagé et des liens commerciaux fondés sur un désir mutuel de propulser les deux pays aux niveaux les plus élevés du développement durable, de la paix et de la stabilité pour une prospérité mutuelle transformatrice. À cet égard, ils se sont engagés non seulement à consolider la coopération bilatérale stratégique, mais aussi à donner un nouvel élan à sa portée et à son ampleur.


Compte tenu du rôle représentatif important du Président Tshisekedi en tant que Président en exercice de l’Union africaine, les deux Chefs d’Etat ont reconnu les fonctions centrales inimitables que l’Union africaine, les organes de l’UA, les communautés / mécanismes économiques régionaux et les institutions continentales continuent de jouer dans la promotion de la paix, de la sécurité, du développement durable et de la transformation économique sur le continent. Dans la foulée, Ils ont reconnu que la sagesse et les conseils du Président de l’UA seront mis à profit pour encourager les dirigeants à travers le continent à gérer et à atténuer les différentes crises sur le continent et à promouvoir la paix et la stabilité.


Par ailleurs, les deux Présidents ont noté avec inquiétude que le fléau du terrorisme et de l’extrémisme violent continue de se manifester sur tout le continent. De ce fait, les deux dirigeants ont affirmé la nécessité d’efforts concertés, aux niveaux bilatéral et régional, notamment la Communauté de l’Afrique de l’Est, la Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs, la SADC, l’IGAD et d’autres mécanismes régionaux, pour lutter efficacement contre le terrorisme dans toutes ses manifestations et mettre en œuvre des stratégies de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent. Les deux dirigeants se sont engagés à continuer de travailler ensemble pour sauvegarder la paix et la stabilité dans la corne de l’Afrique, dans la région des Grands Lacs et sur le continent.


Les Chefs d’État, au cours de leurs discussions, ont également mis l’accent sur l’expansion de la coopération bilatérale et le commerce. À ce sujet, ils ont conclu et supervisé avec succès la signature des quatre instruments bilatéraux de coopération à savoir :
l’Accord général de coopération,
l’Accord bilatéral de coopération en matière de sécurité,
l’Accord de coopération en matière de défense, et le Renouvellement de l’Accord sur la gestion du fret maritime.

La signature de ces accords bilatéraux permettra au volume des échanges commerciaux entre la RDC et le Kenya de croître de manière exponentielle suite au renouvellement de l’Accord sur la gestion du fret maritime. L’Accord de coopération en matière de défense et celui de coopération bilatérale en matière de sécurité permettront eux aux deux pays de travailler ensemble pour améliorer les meilleures pratiques partagées et promouvoir la paix et la sécurité.

En outre, les deux Chefs d’État se sont engagés à conclure un protocole d’accord sur l’immigration afin d’harmoniser le régime des visas dans le but d’encourager la libre circulation des personnes, des biens et des services.

#Moïse Lunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =


Share via
Copy link
Powered by Social Snap