RDC: Démêlés judiciaires de Salomon Kalonda, Olivier Kamitatu soulagé après la décision de la cour militaire

RDC: Démêlés judiciaires de Salomon Kalonda, Olivier Kamitatu soulagé après la décision de la cour militaire

En République démocratique du Congo, la cour militaire de Kinshasa Gombe, s’est déclarée depuis lundi 08 juillet incompétente pour juger Salomon Idi Kalonda , suite à son nouveau statut de sénateur, élu du Haut-katanga.

Une nouvelle qui soulage un de ses compagnons de lutte, Olivier Kamitatu, directeur de cabinet de l’opposant Moïse katumbi, « La décision de la Cour militaire marque la fin d’une page sombre de souffrances et d’injustices subies pendant plus d’une année par Salomon Kalonda. C’est un immense soulagement ! » écrit-il sur son compte Twitter.

Après cette annonce de la justice militaire, Olivier kamitatu précise qu’il ne sera jamais question de négocier pour le respect de la démocratie, « Notre combat pour bâtir un Congo meilleur continue. Ce combat se fonde sur un principe inébranlable : la liberté et la démocratie ne sont pas négociables ».

Par ailleurs, ce haut cadre de Ensemble pour la République de Moïse Katumbi exige également la libération de l’ancien député provincial de Kinshasa, Mike Mukebayi et tous les prisonniers d’opinions, « Et ce combat s’élève avec une exigence ardente : la libération de Mike Mukebayi, ainsi que celle de tous les prisonniers politiques et activistes de la société civile. Le Congo de demain ne se construira pas dans la dictature, le tribalisme, le népotisme, la corruption et la fraude. Il ne se construira qu’avec le respect des droits de tous et la promotion d’une gouvernance plus juste et équitable » ponctue Kamitatu, s’adressant aux gouvernants.

Pour rappel, Salomon Kalonda avait été arrêté par les services de renseignements, le 31 mai 2023, sur le tarmac de l’aéroport de Nd’jili à Kinshasa. Il était notamment accusé d’atteinte à la sûreté de l’état et détention Illégale d’armes à feu.

Daniel Faray

Partager via :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 2 =


Vous aimez nos contenus? Continuez de nous suivre sur :

Merci d'avoir visité Gouverne.info

Envie de réagir ou de suggérer, veuillez nous laisser un message.