Lubumbashi: Les exploitants forestiers en sit-in devant l’assemblée provinciale

Lubumbashi: Les exploitants forestiers en sit-in devant l’assemblée provinciale

Leurs activités tournent au ralenti depuis près de 7 ans, les exploitants forestiers artisanaux du Haut-Katanga ont manifesté ce lundi 8 juillet devant l’assemblée provinciale. Ils ont par une marche demandé la levée de la mesure interdisant l’exploitation forestière qui date de 2017.

Ces manifestants estiment qu’ils font face à une pesanteur politique que légale pour justifier l’abus de droit par ceux-là qui devraient donner les autorisations d’exploitation des bois. Il estiment que cet arrêté devrait être levé mais en insérant des instructions d’encadrement de cette exploitation.

Devant le président de l’assemblée provinciale, le ténor de cette de cette association a fait savoir des recommandations ci-après:

  • Respect des dispositions légales en ce qui concerne l’exploitation forestière
  • Dépolitiser le secteur d’exploitation artisanal de bois d’œuvre dans le Haut-Katanga
  • Prendre des mesures d’encadrement pour une exploitation dans les règles de l’art
  • Permettre aux communautés de bénéficier des revenus de l’exploitation des bois d’œuvre dans leurs terroirs.

Michel Kabwe, président de l’organe délibérant du Haut-Katanga, a reçu cette plainte et a promis à ces exploitants d’organiser une rencontre avec le gouverneur de province afin que celui-ci fasse parvenir cette doléance auprès de la ministre nationale de l’environnement, Ève Bazaiba.

Par ailleurs, La décision de l’État avait été motivée par la coupe abusive et frauduleuse du bois par des autorités civiles sans titre ni qualité, mais aussi certains étrangers.

Alfred MWEHU

Partager via :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 2 =


Vous aimez nos contenus? Continuez de nous suivre sur :

Merci d'avoir visité Gouverne.info

Envie de réagir ou de suggérer, veuillez nous laisser un message.