Lualaba: Journée mondiale de l’enfant africain, la commissaire aux affaires sociales sensibilise

Lualaba: Journée mondiale de l’enfant africain, la commissaire aux affaires sociales sensibilise

À l’occasion de la journée mondiale de l’enfant africain célébrée le 16 juin de chaque année, Nathalie Lunda a fait une communication au cours de laquelle elle a affirmé la détermination du gouvernement provincial, de lutter pour la protection des droits de l’enfant au Lualaba. Cette célébration vise la promotion des droits des enfants en situation difficile.

Dans sa communication, la commissaire provinciale en charge des affaires sociales a rappelé l’historique de la célébration de la journée mondiale de l’enfant africain, qui tire ses origines de Soweto en Afrique du Sud et est revenue sur l’objectif de cette dernière.

Dans le Lualaba, la situation de la protection des droits de l’enfant est devenue préoccupante, surtout pendant cette période où le nombre d’enfants en rupture avec les liens familiaux devient inquiétant. Selon Nathalie Lunda, la province en fait une lutte en vue d’assurer l’avenir.

« En effet, la province du Lualaba a pris parmi ses objectifs stratégiques, la lutte pour la promotion des droits de l’enfant, dans le but de garantir un avenir meilleur de la province en particulier et celui de la RDC en général. Selon le vœu du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi sous la direction de son excellence le Gouverneur ai Fifi Masuka Saini, le Lualaba se veut une province avec un taux réduit des enfants vivant dans la rue, car sans encadrement, ces derniers constitueront un problème sérieux pour les générations futures. »

Pour palier ce problème, le gouvernement provincial a retenu quelques pistes de solution. « Afin de palier ce problème car de nos jours, l’on remarque la montée en nombre des enfants en rupture avec les liens familiaux, plusieurs pistes de solutions ont été retenues entre autre, l’identification de ces enfants, la prise en charge de ces derniers et la sensibilisation de la société qui constitue la solution primordiale à ce fléau qui touche non seulement les personnes impliquées, mais toute la société lualabaise. »

Dans les prochains jours, une campagne de sensibilisation sera lancée dans le Lualaba a révélé la commissaire, « Dans les prochains jours, une campagne de sensibilisation sera organisée dans le Lualaba en vue de faire connaître et comprendre le bien-fondé de l’encadrement des enfants, ainsi que leurs droits, gage d’un avenir prometteur. Ces enfants une fois adultes, pourront avoir des conséquences néfastes sur la société, car ils constituent une bombe à retardement massive. »

Nathalie Lunda a invité tout un chacun en ce qui le concerne, à s’approprier ce processus de renforcement de la protection des droits de l’enfant et de s’y impliquer au mieux, car l’avenir de la nation en dépend.

#RM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 14 =


Vous aimez nos contenus? Continuez de nous suivre sur :

Merci d'avoir visité Gouverne.info

Envie de réagir ou de suggérer, veuillez nous laisser un message.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap