Covid-19 en RDC : En passe de retourner aux mesures rigoristes ?

Covid-19 en RDC : En passe de retourner aux mesures rigoristes ?

Il y a près d’une semaine que le ministère de la santé en République démocratique du Congo, alertait sur la résurgence de la pandémie de Corona virus ( covid-19) dans les pays dont les ressortissants prennent régulièrement la direction du territoire national.

Une situation qui semble inquiéter une frange de la population congolaise par peur d’un probable risque de ramener la population à l’observation forcée des mesures barrières.

Contacter par notre rédaction, le docteur Christal Kasaj, pharmacien clinicien oeuvrant à Lubumbashi, estime que ceci est une alerte pour la prise de conscience et non un drame. Pour lui, l’annonce de la résurgence probable du Covid-19 en RDC doit interpeller chaque personne pour éviter le pire, « il faut quand même souligner une chose, la pandémie de covid-19 n’a jamais pris fin, mais nous devrons davantage développer comment vivre avec. Exactement il ya eu des signaux des vagues, beaucoup plus des gens venant de l’Asie, de l’Arabie Saoudite précisément qui ont étés testés Positif, plus de 60% d’ailleurs de voyageurs de ce côté-là. Alors notre pays a aussi des musulmans , aussi des gens qui se déplacent de temps en temps et donc nous devrions tirer attention, comme les autres le font déjà. Pour être prudent et limiter les contaminations, je pense qu’on doit revenir à l’application des mesures barrières comme c’était dans le temps, c’est-à-dire observer le port du masque (cache-nez) en public et nous faire consulter très rapidement en cas de symptômes et nous isoler si nécessaire » a-t-il déclaré au micro de gouverne.info.

Docteur Christal Kasaj, Pharmacien clinicien

Face à cette situation, surtout que l’alerte est celle du secrétaire général à la santé, l’état congolais devrait également renforcer la rigueur surtout dans les cités frontalières pour protéger les autochtones, « Présentement c’est dans les frontières, à l’aéroport, où l’état doit véritablement s’impliquer pour rendre les mesures de contrôle effectives, la prise de température et autres, pour protéger la population locale. Souvent ce sont les voyageurs qui ramènent ça [la maladie] », a-t-il recommandé au micro de notre rédaction.

Dans une note d’information et d’orientation adressée notamment aux coordonnateurs provinciaux de l’Hygiène aux frontières et au secrétaire général à la Santé publique et Hygiène, le directeur du Programme national de l’hygiène aux frontières a informé de la résurgence des cas de Covid-19 il ya quelques jours au pays.

En RDC, le Covid-19 a été officiellement déclaré le 10 mars 2020. La pandémie a fait 1 376 morts sur 91 738 cas de contamination.

Daniel Faray

Partager via :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 ⁄ 3 =


Vous aimez nos contenus? Continuez de nous suivre sur :

Merci d'avoir visité Gouverne.info

Envie de réagir ou de suggérer, veuillez nous laisser un message.