Barrages mondial 2022 : Hector Raoul Cúper, le malheureux, le maudit ! Il a joué avec les cœurs de Congolais

Barrages mondial 2022 : Hector Raoul Cúper, le malheureux, le maudit ! Il a joué avec les cœurs de Congolais

Le voilà, l’un des malheureux et maudits sélectionneurs connus dans l’histoire du football mondial ! L’Argentin Hector Raoul Cúper n’a pas réussi à accomplir sa mission, moins encore, atteindre l’objectif principal de son contrat avec les léopards de la République Démocratique du Congo !

La dernière action de son « film d’échec » avec le Congo Rd s’est tournée à Casablanca, au Maroc, lors de la dernière phase des barrages de la coupe du Monde Qatar 2022 perdue par 1-4. Le « magicien maudit », comme on le surnomme, n’a pas su répondre aux attentes des congolais, pourtant grandes et vastes comme le bleu du ciel.

Un schéma tactique désillusionant, les tâtonnements dans l’alignement des joueurs, les remplacements tardifs dans un match mené, sans aucune animation organisationnelle visible, pourtant les potentialités congolaises à exploiter étaient bien en place avec un regroupement de plusieurs athlètes capables d’impacter positivement. Un football quasiment dubitatif dont la recrudescence est loin d’être obtenue; ce « Cúper a joué avec les cœurs de congolais ».

Nommé sélectionneur de l’équipe nationale congolaise (Jeudi 13 Mai) en remplacement de Christian N’sengi, le malheureux n’a rien fait de différent pendant 10 mois ! Ce travail de Cúper mérite cinquante cinq milles dollars américains le mois (55.000$ USD) comme indique les clauses de son contrat, et le voilà hué par les milliers de congolais !

#Gédéon Mbikayi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =


Share via
Copy link
Powered by Social Snap